Une serie d’ exécutions rituelles ont été réalisé par l’ organisation terroriste de l΄ Εtat Islamique à Deir Ezzor comme elle se sent déjà menacée par l’ avancée de l’ Armée syrienne . Plus précisément, Daesh a exécuté publiquement un jeune avec chef d’ inculpation son adhésion à une autre religion. Dans la foule qui regardait passivement la victime aux yeux bandés, il y avait des enfants . Le jeune homme était immobilisé à genoux quand on lui avait tiré dans la tête avec un pistolet. La photo est datée du 08/05/17

En plus, un autre crime commis, concernait un homme accusé d’ adultère que l’ on a tué par lapidation.

Les terroristes portant des gants chirurgicaux et des masques et uniformes médicales , ont amputé la main d’ un autre homme, accusé de vol.

Et à un homme soupçonné d’ être homosexuel, ils ont réservé la mort en le jetant d’ en haut d’ un immeuble. Toutes ces pratiques monstrueuses de ‘’Justice islamiste » sont bien connues pendant toutes les années de la présence des terroristes en Syrie… dimpenews.com