Des sources médiatiques rapportent que l’Arabie saoudite a ordonné l’arrestation des chefs de  »l’opposition syrienne » Ahmed al-Jarba et Riad Hijab. L΄accusation est le blanchiment d’argent et la contrebande.(nbn 6.11.17)

La monarchie du golfe ramasse ses pions après sa défaite humiliante en Syrie.

Au meme contexte vient la démission-opérette  du premier ministre libanais, Saad Hariri et une « purge sans précédent » en Arabie saoudite contre les figures politiques du royaume ultra-conservateur. 11 princes et des dizaines  de ministres, anciens et actuels, ont été arrêtés samedi en Arabie saoudite sur décision de la commission anticorruption, a annoncé la chaîne satellitaire Al-Arabiya.

dimpenews.com