Les troupes chinoises en Iran prêts à intervenir/La Cooperation Militaire Syro-Egyptienne/ La Tactique du ”choc absolu” à Alep

 Le soutien turc et saoudien aux terroristes/ Les Tchetchenes et les Caucasiens ciblés par l’aviation russe

804626_949146215133355_742906961_nAvec les préparatifs militaires sans précédent pour l’inauguration de la “mère de toutes les batailles” à Alep, l’armée syrienne donne son  mieux “dans le désert” c’ est a dire dans les opérations de grande envergure lancées simultanément dans les zones rurales de Hama, Lattaquié, Idlib, Alep et à l’est Damas, ainsi qu’ au front du Sud.Des publications parlent des faits et des actions «très importantes» à venir en Syrie révélant que l’Iran a récemment permis le développement de la machine militaire chinoise sur son territoire afin d’être prêt pour une intervention immédiate en Syrie – au moment où  débutera un signal d’ alerte zéro ».La politique étrangère des Etats-Unis par rapport a la crise syrienne prend en compte que les forces russes et iraniennes réagiraient immédiatement si il y a un empêchement  dans leur lutte contre l’Etat islamique et d’autres groupes armés. Les alliés de Damas, se montreront prêts pour une confrontation militaire avec les Etats régionaux et peripheriques qui sont des alliés avec ces organisations.

Des experts militaires russes soulignent que la« mère de toutes les batailles “à Alep dépasse toute régulière stratégie de ” choc “, même l’ ntervention militaire sans préavis de l’ armée russe en Syrie.A «BBC», un officier saoudien qui n’a pas révélé son nom,  a avoué que l’Arabie Saoudite ainsi quela Turquie fournissent des armes modernes de «haute puissance» – y compris des anti-char – aux ”combattants” de l’ Organisation «Armee de la Conquête», «FSA» et le ”Front Sud” sans meme nier que des missiles antiaériens sont emis à ces organisations afin de les soutenir.Selon des rapports, lesquels sont par la suite confirmés par “Sputnik”, l’espionnage turc a commencé à recruter des notables terroristes pour  être engagés dans l’ “Armée des moudjahidin” avec des Tchétchènes et des Caucasiens qui entreprennent le rôle du leadership dans des batailles à grande échelle prévues pour Alep.

La décision du Président Vladimir Poutin de frapper  sur le territoire d’ Idlib et de la campagne de Lattaquié , a sa propre importance car la ont fui les «combattants» de Tchétchénie et du Caucase. Ce sont eux  la cible directe de la stratégie russe en Syrie .Comme révélé par un ancien officier des services de renseignements américains, basé sur les rapports décrits comme «documentés», l ‘«Armée des Moudjahidines” a été fortement touchée  par les coups de l’aviation russe.

Depuis le début des opérations en Syrie, les Russes ont axé leus objectifs  entre Idlib, Lattaquié et Alep qui sont un fief des terroristes de Tchétchénie et du Caucase. L’ agent americain lui-même, a noté que “la plus grande part” des bombardements russes ont visé les dirigeants des organisations islamistes caucasiennes . En plus les Russes ont reussi à anéantir les plus importants  terroristes comme un qui est le deuxième en hierarchie .Bien que fracassées, toutes ces organisations subsidiaires, actives dans Idlib, sont continuellement soutenues par les dirigeants turcs et les services secrets turcs sur le terrain.

Les services de l’aviation russe tirent leurs informations importantes de la part de  Syrie via le Bureau  de Coordination   à Bagdad et en particulier, pour identifier les positions de ces organisations, mais aussi pour acceder a une liste syrienne concernant les dirigeants les plus éminents et leurs assistants.Le “Tsar” selon des informations internes de Bagdad a donné des ordres stricts à abattre tous chasseur et avion de combat turcs qui vont pénétrer l’espace aérien syrien. Il s’ agissait de la réponse russe à bloquer la décision formelle    de Turquie que son armée va traverser  l’espace aérien qui est utilisé pour les raids russes contre l’Etat Islamique.Le «Foreign Policy » a noté que les renseignements américains ont maintenant dans leur possession des informations montrant que les  «Sukhoi» disposent un réseau électronique couvrant la totalité de la Syrie. Ils peuvent paralyser la capacité de l’efficacité des missiles sol-air détenues par des groupes armés.

Cependant, le plus important est ce qui a été transféré a un diplomate occidental à Moscou, par un haut conseiller du Kremlin : l’envoi de troupes égyptiennes à l’appui de l’armée syrienne. “La coopération des servives de sécurité entre l’Egypte et la Syrie est à la fois  impressionnante et importante. Le soutien egyptien, en Syrie, fut couronné par l’ envoi de lance-roquettes pour stimuler les capacités militaires syriens .En effet, la Syrie a aidé les services de sécurité égyptiens à détecter l’ organisation terroriste Al-Qods, qui a ciblé les forces égyptiennes dans les dures attaques au Sinaï. Après l’attaque en Juillet durant laquelle 60 soldats ont été tués,   les services syriens ont envoyé a leurs collegues  égyptiens, la liste des éléments terroristes de l’ organisation aussi active en Syrie

Des officiers syriens ont fournis à leurs homologues égyptiens, des informations sur les mouvements des terroristes d’Al Qods.Une source du Kremlin a révélé que lors de sa dernière visite à Moscou, une délégation égyptienne de Sécurité , a été discuté l’ envoi des troupes égyptiennes en Syrie pour soutenir l’ armée arabe syrienne.En vue du message  passé par la Russie en violation des manoeuvres de l’OTAN en Méditerranée, et en envoyant les Sukhoi, des fuites  de presse , ces derniers jours, et décrites comme «fiables», montrent que le régime saoudien est sur le bord de l’effondrement, et attend un detournement spectaculaire des événements , dans les premiers mois de l’année prochaine.

dimpenews.com