13479898_1075299579184684_1838955973_n

Des source bien informées rapportent que le message porté par le ministre de la défense russe, Sergueï Choïgou, sous ordre du Président russe, Vladimir Poutine à Bachar al – Assad, est lié au plan prévu pour frapper Al Nosra et Jaish al Fatah. Shoigu est arrivé en Syrie samedi 18 Juin à la fin de 48 heures de la date limite de trêve donnée par Moscou aux gangs armés lies a Al Qaïda et coincide avec l’ intensification des raids aériens russes sur la profondeur de la province d’ Idlib, siège d Al Nosra , y compris les bombardements intenses de les rassemblements de terroristes dans Maart et Dinah Idlib, tuant environ 300 terroristes.

En revanche, Choïgou voulait à rassurer le président al – Assad que les Russes vont mettre fin à la trêve à Alep, retourner a l’ effort de la Russie à contrôler les trois villes strategiques dans la campagne sud d’ Alep , qui sont menacees aujourd’hui. L’aviation russe a commencé, en fait, battant des rassemblements du Front de la Victoire dans le nord d Alep, depuis ce matin avec plus de 40 sorties . Le ministre Choïgou, a pris avec lui une equipe de conseillers Russes qui ont rencontré l’officier supérieur syrien à la base de « Humaimam , a Lattakia, pour étudier la situation et préparer une opération militaire à Alep qui va bientôt commencer, sans arrêter les opérations vers Deir Ezzor et de Raqqa. Selon le ministère ruuse, Choïgou a inspecte l’ exécution du changement militaire dans la direction de l’ unité de la défense aérienne et du système des lanceurs des missiles « S – 400 » déployés dans la base Humaimam . Le système de combat de l’ équipage S – 400 en état de préparation est concue comme une réponse à la menace de non – officielle des États – Unis de bombardement des positions de l’ armée syrienne et de ciblage des avions de combat russes.

13467731_1075299592518016_2044263693_o

De même, il s agit d΄ un message adresses aux Turcs , qui constituent le principal soutien d’ Al Nosra et de ses alliés à Alep. Les informations indiquent qu’il y a une sorte de compréhension développée entre la Russie et la Syrie et l’ Iran pour ignorer les demandes américaines de reporter la bataille d’ Alep, jusqu’à l’ identification de Washington entre les caractérisés «modérés « et les terroristes. Une catégorisation , que États-Unis n’ ont pas effectué, ou, pour etre précis, il n’ est pas terminée depuis Février dernier. Selon le Ministère de la Défense russe dans un communiqué, lors la rencontre avec le président Assad, ils ont aborde les questions pressantes militaires – la coopération technique entre les ministères de la Défense des deux pays, ainsi que certains aspects de la coopération entre les deux pays dans la lutte contre les organisations terroristes opérant dans le territoire syrien .

13453494_1075299672518008_683077168_o

La déclaration dit que le Ministre a écouté le rapport du chef de groupe les troupes russes en Syrie , le général Alexander Mfornekov sur la situation sur le sol et le rendement des avions militaires russes dans leurs fonctions dans la destruction de l’ infrastructure des terroristes, ainsi que les performances du Centre de coordination de Russie pour la réconciliation entre les partis du conflit en Syrie. Le ministre russe a ordonnè la direction du Centre d’ activer les négociations avec les autorités locales et les dirigeants des leaders des groupes armés à propos de l’ adhésion au système de la réconciliation nationale et la cessation d’hostilités. Egalement Choïgou a demande aux dirigeants du centre russe d’ intensifier les efforts pour fournir une assistance multiforme aux civils, en particulier dans les villes et les villages assieges par des terroristes.

dimpenews.com