General Alberto Manenti, the president of Italy’s External Intelligence and Security Agency

Une délégation italienne dirigée par le Directeur des Renseignements a visité Damas pour compléter les dossiers soulevés au cours de la visite du chef du renseignement syrien Mohammad Dib Zaitoun en préparation pour le retour des relations diplomatiques entre les deux pays. Des sources bien informées ont relevé : « Les discussions ont porté sur la normalisation des relations entre les deux pays, la levée de l’embargo européen sur la Syrie, le gouvernement syrien a lié cette condition de commencer toute négociation ou de la coopération en matière de sécurité. »

Pour sa part, la délégation italienne a promis d’essayer de parvenir à ouvrir une voie à la normalisation des relations entre l’UE – Syrie bientôt. Rome cherche à jouer un rôle éminent dans la politique de consolidation avec la Syrie. Rappelons qu’au cours des deux dernières années, plusieurs délégations ont visité Damas , en confidentialité ou en public, pour conclure des accords (sous la table), pour la reprise de la coopération en matière de sécurité contre le terrorisme, l’accès aux listes des noms des djihadistes européens impliques dans la guerre syrienne, la prise de connaissance de matériel audiovisuel capturé par des appareils syriens, concernant toujours les reseaux djihadistes européens, opérant surtout en Syrie du Nord et à Raqqa.13652704_1087767434604565_1320504156_n

Par ailleurs,une délégation du Parlement Européen commence le samedi 10 Juillet sa visite en Syrie pour deux jours au cours desquels elle va être a reçue par le Président Bachar al-Assad et d’autres dirigeants syriens. Il s agit de la première visite des représentants du Parlement Européen depuis le déclenchement de la violence , il y 5 ans. Selon une source au Ministère syrien de l’Information, il est prévu que la délégation rencontrera le Président syrien Bachar al-Assad , le Ministre des Affaires étrangères Walid Muallem, des autres officiels et de personnalités représentant l’opposition politique à l’intérieur du pays. Il a expliqué que la délégation de députés européens, dirigée par le vice-président des affaires étrangères du Parlement européen, Javier Couso, profitera d’ une réception officielle à la frontière syro-libanaise . Il a ajouté que la délégation de l’UE, rencontrera aussi le chef de l’Assemblée du Peuple syrien avant d’inspecter l’hôpital Hamish et le Centre pour le logement.13652876_1087766921271283_2024902065_n

La visite de la délégation du Parlement européen vient trois mois après la visite d’une délégation parlementaire belge avec le sénateur Annik Van der Mirk en tète , le membre du Conseil de la Chambre Fédérale des représentants Jan Binris et le chef du Parti national démocrate belge, Marco Santi. Une autre visite de cinq membres de l’Assemblée Nationale Française présidée par un membre de la commission des affaires étrangères du Parlement à l’Assemblée, Thierry Mariani, a egalement eu lieu avant deux mois.13644032_1087767094604599_1499518700_n (1)

dimpenews.com