LE BATAILLON DES LIONNES DE LA DÉFENSE SYRIENNE

87787

Dans les rangs des troupes syriennes se battent courageusement des femmes , vu que les islamistes qui contrôlent  les territoires occupés se montrent extrêmement cruels envers la population féminine : elles n’ ont qu’ à choisir entre la mort et le concubinage forcé.

uyuyiuyiiuyy

La grande majorité des  jeunes femmes militantes sont  celles qui sont libérées  de leur esclavage  grâce aux interventions de l’ armée  syrienne. Par la suite elles ont décidé de  suivre l’ armée en tant que  bénévoles.

uuiuiuiyy

Pour pouvoir répondre aux exigences de leurs nouvelles fonctions  militaires elles sont entraînées  dans un camp de formation spéciale où il existe quatre secteurs de formation; le médical, le personnel militaire,  les communications et les tireurs d’ élite.

ioyyuuyu

Actuellement, on compte presque 900 femmes syriennes qui sont considérées comme les plus compétentes et forment le fameux bataillon  « Lionnes de la Défense. » Elles se battent sous le slogan « Pour la Syrie jusqu’à la dernière goutte de notre sang. »

UYUYUIYIY

Un nouveau  bataillon composé   de 120 femmes de tous âges dont la plupart  d’ entre elles, garde une arme pour la première fois, a achevé récemment son entrainement initial. Après un mois de formation intensive , elles ont appris  à fournir des soins médicaux et à manipuler une arme à feu.

758

La tâche principale de chacune de ces femmes qui   disposera une mitrailleuse  sera le contrôle aux postes ainsi que les patrouilles dans les grandes villes, Damas inclue.

reportage de la chaine russe zveda
puuoiuio

La caserne des femmes ne diffère guère  de celle des hommes: quelques rangées de lits superposés, parfaitement assaisonnés; seule exception  les chaussures baskets roses à coté de leurs bottes ou leurs trousses remplies de produits femmes.

iuiouoiuoi

Pour leurs  collègues hommes, une telle cohabitation  était inhabituelle et au début elle a suscité quelques   blagues qui ont rapidement  pris fin en raison de la réalité grave  de cette guerre qui ravage le pays.

reportage sur place de la chaîne russe zveda

dimpenews.com