Une épaisse fumée sortant de l’ambassade américaine à Caracas en Venezuela était visible dans le ciel de la capitale. Les américains ont brûlé des documents importants de leurs complots contre ce pays….Le secrétaire d’État Michael R. Pompeo a déclaré qu’il retirerait les derniers employés de l’ambassade parce que le risque qu’ils courent est un obstacle à la politique américaine dans la region. La grande majorité de 200 employés de l’ambassade sont retournés aux États-Unis le mois dernier.

En plus, le gouvernement vénézuélien avait donné 72 heures aux diplomates américains pour quitter le pays…..

dimpenews.com