La conversion de Hagia Sophia en mosquée fait partie de l’ “Accord du Siècle”.

L ‘«Accord du siècle» est un plan conçu pour drainer financièrement la Russie et écraser militairement non seulement la Russie mais aussi la Chine , alors que la puissance occidentale est en décadence . L’un des piliers les plus importants de ce plan est la désintégration et l’effondrement de l’Église Orthodoxe. Parce que cette Eglise a toujours été la force de la culture et de la foi de l’Orient. Le régime turc agit exactement comme les Croisés, dont la tâche la plus importante depuis l’invasion d’Istanbul a été la destruction des églises orthodoxes et le changement de leur identité confessionnelle . La décision du dictateur assoiffé de sang Erdogan, d’ouvrir Hagia Sophia comme lieu de culte musulman est une extension de ce plan. Erdogan est coprésident du “Great East Project”. La conversion d’Agia Sophia en mosquée est une extension de la même politique sale que le régime turc applique en Libye et en Syrie.

“L’Accord du siècle” cherche à couvrir et à camoufler le déclin de l’économie impérialiste par une généralisation de la guerre à l’échelle mondiale, en étendant l’ inimitié et la haine entre les peuples.

La première partie de “l’Accord du siècle” concerne le Moyen-Orient. Parmi ses priorités pour la région figurent l’élimination ou l’reorientation de la cause palestinienne et kurde, la création d’une aile de l’OTAN au Moyen-Orient, la répression militaire et la destruction des forces de l’Axe de Résistance. Le but principal de cette stratégie est le contrôle du commerce mondial, des ressources énergétiques, la protection et le renforcement d’Israël, la coupure des routes commerciales (comme la “Route de la Soie”), le ralentissement des économies à croissance rapide telles comme celle de Russie, de Chine et de l’Inde (peut-être aussi de l’Iran). Sous cet aspect, l’agenda impérial se substitue à sa politique de guerre en cultivant la haine entre les peuples et aspire à contribuer à la perpétuation de l’oppression de l’humanité.

1- L’Accord du siècle, est un plan impérialiste qui marque la guerre mondiale. L’objectif principal de ce projet est de placer les économies émergentes au centre de la politique impérialiste. Son objectif est d’arrêter les forces croissantes.

2- C’est une stratégie de siège émergeant des économies impérialistes contre les économies qui veulent étendre leur influence dans le monde avec le progrès technologique en développement. Il vise à stopper l’essor de la Russie, de la Chine et de l’Inde, et cherche à écraser les pays voisins avec leur politique de massacre des peuples.

3- Tout comme l’ancienne pratique de la soi-disant « anti- expansion du communisme », elle vise à disperser la confusion interne, la déstabilisation et les guerres civiles pour la mise en œuvre de l’intervention étrangère, de l’embargo, des coups d’état militaires, etc.

4- L’une des missions de l”Accord du Siècle” est la fragmentation de l’Église Orthodoxe et par conséquent du Monde Orthodoxe. Nous avons vu son application dans la division de l’Église Ukrainienne, dans la sécession gréco-slave, le schisme de Moscou-Instabul, dans la division de Jérusalem-Antioche. Les efforts américains sont concentrés à la création ou plutôt au déplacement du centre de l’orthodoxie vers New York (déjà l’archidiocèse d’Amérique du Nord se comporte comme la Nouvelle Rome, fait ce que le Patriarcat Oecuménique devrait faire, au lieu de rester muet et maladroit. L’archevêque orthodoxe des États-Unis, Mg Elpidoforos se comporte comme un patriarche œcuménique ombragé, comme si New York était la Nouvelle Rome.

5- La décision d’ouvrir Sainte-Sophie au culte islamique (un programme détaillé pour la prière du 24 juillet a été déjà publié) n’ est que la contribution du sanglant dictateur Erdogan à la mise en œuvre de l'”Accord du Siècle”. Ce dictateur, la marionnette de l’Occident, apporte un soutien immoral à l’Occident catholique et protestant pour l’éclatement de l’Église Orthodoxe dans chaque région.

dimpenews.com